Sanem et Differdange contre l’implantation d’une fabrique de laine de roche

Les deux communes concernées, à savoir Sanem et Differdange, ne sont pas prêtes à soutenir la réalisation d’un projet d’usine de laine de roche. Peut-on sérieusement parler d’une technologie orientée vers le futur lorsque 110.000 tonnes/an de pierres (de basalte) sont chauffées à une température de 1.400 °C à l’aide de combustibles fossiles … pour produire un matériau d’isolation? Est-il vraiment dans l’intérêt du développement durable et acceptable d’implanter une usine qui dégage autant d’émissions nocives au beau milieu d’une zone d’habitation