OUR ARCHIVE

Home Category : Ressources naturelles
Expo: « Konsum Monsun » à Junglinster

Le vernissage d’une exposition très intéressante a eu lieu le 30 janvier dernier au centre de recyclage à Junglinster. Le thème est plus que jamais d’actualité: “Recycler plus, consommer de façon responsable! Comment inciter les gens à recycler davantage leurs déchets et surtout à adopter un mode de consommation plus responsable? L’exposition intitulée « KONSUM MONSUN » […]

Cinéma du Sud „Le chant de la fleur“ à Bettembourg

Jeudi, 30 novembre, 19h30 – 22h00, au Ciné LeParis à Bettembourg. Un chant ancestral sauvera-t-il l’Amazonie? Menacé par l’industrie pétrolière, un peuple amazonien en Ecuador mène une lutte sans répit pour sa survie. Ce documentaire raconte l’histoire de l’engagement des Sarayaku pour préserver leur environnement, la forêt Amazonienne, mais aussi, leur futur. Inspiré par un […]

Lancement de la campagne « No corporate impunity – Droits humains avant profit »

Que ce soient face à Chevron-Texaco, Newmont Mining ou d'autres multinationales, Klima-Bündnis Lëtzebuerg a souvent dénoncé la violation des droits humains et environnementaux au cours des dernières années. Les projections récentes de “Hija de la laguna”, du “Le chant de la fleur”, ainsi que les voyages d'études dans la région d'exploitation aurifère à Cajamarca au Perou ou dans les champs pétroliers à l'est de l'Ecuador ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres. La nouvelle campagne de l'ASTM pourrait donc être intéressante pour les communes membres de l’Alliance pour le climat et leur offrir de nouvelles possibilités d'actions dans les années à venir.

« Hija de la Laguna – La fille de la lagune » – projection régionale en présence de la protagoniste Nélida Ayay Chilón

En octobre, 3 projections régionales du film intitulé „La fille de la lagune“ eurent lieu en présence de la protagoniste péruvienne Nélida Ayay Chilon, à savoir le 16 octobre au centre culturel Altrimenti à Luxembourg, le 17 octobre au Kinosch à Esch et le 18 octobre au ciné Scala à Diekirch. Grâce aux invitations envoyées par la commune-membre du KB Ettelbrück et par la commune de Diekirch, la salle de cinéma à Diekirch était comble avec plus de 60 spectateurs qui assistaient à la projection.

Nouvelle brochure « La forêt vivante » – un recueil d’expériences et d’idées autour du voyage d’études en Equateur

La brochure intitulée « La forêt vivante » reflète la pression qui est exercée sur la forêt tropicale et sur les peuples indigènes d’un côté par le dit « Extractivismo » et de l’autre côté, par cette vision unilatérale de la forêt en tant que poumon absorbant le dioxyde de carbone. Par la suite, le lecteur est introduit dans cette philosophie proche de la nature qui est véhiculée par la « forêt vivante » que le peuple indigène des Sarayaku vit au quotidien.

Une série de manifestations sur le sujet du voyage d’études du KB en Equateur

Le programme éducatif sur le thème du voyage d’études en Equateur bat son plein. La prochaine manifestation aura lieu le 7 juillet 2017 à partir de 20.00 heures à Vianden, au siège de l’Ancien-Cinéma-Club. D’autres manifestations organisées par les participants du voyage se sont déjà déroulées dans diverses communes, le calendrier des manifestations se poursuivra à l’automne.

Visite d’une organisation partenaire indienne au sein de communes appartenant au Klima-Bündnis Lëtzebuerg

Depuis des années déjà, certaines communes du KB soutiennent l’organisation CHINTAN de l’Inde. Depuis sa création, l’ONG indienne Chintan s’engage pour une consommation durable et une équité sociale et écologique. La problématique de l’élimination des déchets dans les grandes villes indiennes est au centre de ses travaux: d’un côté, les déchets représentent un problème croissant tant pour la santé humaine que pour l’environnement, de l’autre côté, ils sont source de revenus car dans la seule capitale de New Delhi, quelque 200.000 de personnes gagnent leur vie avec la collecte, le tri et le recyclage des déchets. Grâce à leur travail, les collecteurs de déchets réduisent le volume des déchets ainsi que celui des émissions de gaz à effet de serre, sans toutefois bénéficier d’une quelconque reconnaissance de ce travail pénible et dangereux.