OUR ARCHIVE

Home Category : Presse
Vidéo

Vidéo

1 juin 2019

Une vidéo animée en FR (avec sous-titres en DE) qui reprend les principaux éléments de notre nouvelle rubrique Clim(A)trgumenter. Idéale pour lancer une discussion lors d'une réunion de l'équipe climat ou du conseil communal ... et pour attirer l'attention sur notre nouvelle offre.

ClimA(t)rgumenter: la rubrique pour contrer fausses nouvelles et climato-sceptiques

Avec notre nouvelle rubrique ClimA(t)rgumenter, vous disposerez des instruments nécessaires pour discerner le vrai du faux et ainsi contrer faux arguments et discours des lobbys des énergies fossiles. Car même si 97% des climatologues sont convaincus de la réalité des changement climatiques ainsi que du danger qu'ils représentent pour l'humanité, la communication autour s’avère finalement plus difficile qu’on ne le pense. Ainsi, les arguments et thèses desdits climato-sceptiques circulent toujours.

De quoi s’agit-il ?

97% des climatologues sont d'accord pour dire que les causes du changement climatique sont des causes anthropiques, c'est-à-dire d'origine humaine, et que ce changement représente une menace pesante pour l'humanité. Pour les chercheurs, le changement climatique est donc un fait établi. Mais depuis le lancement du débat, des voix critiques se sont parallèlement manifestées autour de ce thème complexe. Les arguments et thèses desdits climato-sceptiques circulent d’ailleurs toujours. Ces derniers sont d’avis qu’une véritable hystérie climatique est nourrie gratuitement.

Le projet

Le projet

13 août 2019

ClimA(t)rgumenter est basé sur le projet intitulé « Klimawandel am Stammtisch », initié par le Klimabündnis Österreich et soutenu par le Ministère fédéral autrichien du Développement durable et du Tourisme. L’objectif du projet est d’analyser de près la manière dont le changement climatique est articulé. Comme nous pouvons le lire dans l‘introduction « De quoi s’agit-il ?», la communication autour du changement climatique est cruciale. Par ce que communiquer des faits s’avère finalement plus difficile qu’on ne le pense! Et en plus: de nombreux facteurs influent sur la manière dont les faits sont compris.

Changements climatiques – Vérification des faits 1re partie

Malheureusement, les discussions sur le changement climatique se heurtent toujours à des affirmations contradictoires et scientifiquement non consolidées, qui - malgré toute polémique - se maintiennent encore largement dans l’opinion publique. Au moyen de la série de faits suivants, nous voulons couper l’herbe sous le pied des critiques. Ensemble, nous pouvons tirer les choses au clair et éliminer progressivement les pierres d'achoppement, pour le bénéfice de la protection du climat. Communiquons les faits de manière ciblée et ne nous laissons pas désorienter par de fausses allégations. 1re partie

Changements climatiques – Vérification des faits 2e partie

Malheureusement, les discussions sur le changement climatique se heurtent toujours à des affirmations contradictoires et scientifiquement non consolidées, qui - malgré toute polémique - se maintiennent encore largement dans l’opinion publique. Au moyen de la série de faits suivants, nous voulons couper l’herbe sous le pied des critiques. Ensemble, nous pouvons tirer les choses au clair et éliminer progressivement les pierres d'achoppement, pour le bénéfice de la protection du climat. Communiquons les faits de manière ciblée et ne nous laissons pas désorienter par de fausses allégations. 2e partie

Changements climatiques – Vérification des faits 3e partie

Malheureusement, les discussions sur le changement climatique se heurtent toujours à des affirmations contradictoires et scientifiquement non consolidées, qui - malgré toute polémique - se maintiennent encore largement dans l’opinion publique. Au moyen de la série de faits suivants, nous voulons couper l’herbe sous le pied des critiques. Ensemble, nous pouvons tirer les choses au clair et éliminer progressivement les pierres d'achoppement, pour le bénéfice de la protection du climat. Communiquons les faits de manière ciblée et ne nous laissons pas désorienter par de fausses allégations. 3e partie

Une image vaut mille mots

Lorsque nous mettons le paysage médiatique de la communication sur le climat en lumière, nous rencontrons toujours les mêmes images. L'exemple le plus proéminent est probablement l'ours polaire. Or, il n'y a guère de fleuron du changement climatique qui soit plus éloigné de notre réalité. Au cours de notre vie, nous avons plus de chance de voir un activiste déguisé en ours polaire qu’un véritable ours polaire. Même si nous éprouvons de la compassion pour ces animaux, l'histoire qui est racontée au moyen de leur image est très éloignée de notre propre réalité quotidienne. Se pose alors la question : quelles images nous permettent de provoquer quelles réactions chez les gens?

Le cadrage et le pouvoir du langage

Dans les débats politiques, ce ne sont pas tant les faits qui sont décisifs, mais plutôt les cadres d'interprétation qu'on appelle « frames » en science cognitive. Ce sont eux qui donnent un sens aux faits ! Les mots activent des réserves entières de connaissances stockées dans notre cerveau – comme p.ex. des séquences de mouvement, des sentiments, des odeurs, des souvenirs visuels. Ce sont ces expériences qui donnent finalement un sens aux mots. Nous aimerions partager quelques points importants avec vous dans ces pages, afin que vous puissiez obtenir un aperçu et appliquer ces stratégies spéciales de communication au thème du climat, dans votre vie quotidienne.

Comment les fausses nouvelles empoisonnent le climat

Selon un sondage mené par TNS Ilres en 2017, 79 % des personnes interrogées – résidents luxembourgeois - ont déclaré être actives sur Facebook. Dans le groupe d'âge des 16 à 24 ans, ce taux est même de 97 %, donc la quasi-totalité des personnes interrogées. La plupart des citoyens qui ont vu/lu de fausses informations, ont pensé qu’elles étaient vraies. La plupart des « mauvaises » rumeurs circulent dans des niches sur les réseaux. Les fausses informations produisent un effet considérable. Tout d'abord, de nombreuses personnes ne découvriront jamais qu'elles sont tombées dans le piège d’une affirmation trompeuse. Ensuite, les fausses rumeurs ont tendance à persister tenacement